EXPOSITION Exposition Bordeaux Issi Nanabeyin

12/07/22 – 30/07/22

Et Dune, la première exposition de l'artiste Blandine Lamy

Exposition Bordeaux Issi Nanabeyin

Pour sa première exposition, Blandine Lamy nous emmène avec elle dans un voyage, non loin d’ici, au Cap Ferret. 


« Promenades incomparables, bibliques, et l’après-midi après on se repose tout nu au soleil qui vous fait sentir le petit pain. C’est la vie que j’aime, hélas inféconde », ainsi, Jean Cocteau résumait ses étés passés à l’Hôtel Brice au Cap Ferret.  A la jonction du Bassin d’Arcachon et de l’immensité de l’océan atlantique, ce paysage singulier « entre deux mers » a inspiré de nombreux artistes : Edouard Manet, Toulouse-Lautrec, ou encore le cubiste bordelais André Lhote ont dépeint ce bout de presqu’île, bien avant le développement du « Saint Tropez Atlantique » que l’on connaît aujourd’hui. 


Les oeuvres de Blandine Lamy nous invitent à déambuler dans ce Cap Ferret intemporel, caractérisé par des motifs et des couleurs récurrents, dans une dimension presque onirique sur différents supports expérimentés par l’artiste. 

Tour à tour, nous nous aventurons au sein de la pinède sauvage, d’un vert luxuriant. Puis à nous prélasser sur le sable chaud, face à l’océan, pour ensuite succomber aux amours de vacances, à la manière de Gaspard dans Conte d’été d’Eric Rohmer.  

“J’admire beaucoup d’artistes comme David Hockney, Henri Matisse mais aussi des artistes contemporains comme Inès Longevial ou encore la créatrice de la marque LRNCE.”

Blandine Lamy

Issi Nanabeyin

BLandine Lamy X Artlee

L’atelier, le workshop, le studio, “le lieu à soi” (pour paraphraser Virginia Woolf) peu importe le nom qu’on lui donne, sorte de refuge et de cocon pour l’artiste. 

Artlee vous présente le temps de cette exposition, “Le Petit atelier de Blandine”. Avec Blandine Lamy, nous avons imaginé une immersion dans son processus créatif à travers la reproduction de son atelier au sein de la galerie. 

L’accès à un atelier c’est une porte ouverte sur une certaine forme de l'intimité de l’artiste, ici sont présents ses inspirations, ses croquis et, au centre de ce dispositif : l'œuvre en cours. De la toile blanche à la peinture, Blandine Lamy nous offre un aperçu de son processus créatif, un moment privilégié pour les visiteurs, un moment d’évasion. 

INFORMATIONS

Visite libre :

De 10h à 18h30 du lundi au vendredi

De 14h à 18h le samedi

Vernissage

Mardi 12 juillet de 18h30 à 21h30


Peinture en live

Mardi 19 juillet : de 17h30 à 19h 

Mardi 26 juillet : de 17h30 à 19h


Interview BLANDINE X ALICE MARTIN DE ARTLEE

Blandine Lamy ou la valse des couleurs

Exposition Bordeaux Issi Nanabeyin

Introduction

Pour ce deuxième événement, Artlee invite l’illustratrice Blandine Lamy à venir couvrir les murs de ses œuvres colorées et inédites. « Et Dune, ma première exposition », c’est le titre que l’artiste a choisi pour sa première exposition personnelle en galerie centrée autour du Cap Ferret.

 

« Promenades incomparables, bibliques, et l’après-midi après on se repose tout nu au soleil qui vous fait sentir le petit pain. C’est la vie que j’aime, hélas inféconde », ainsi, Jean Cocteau résumait ses étés passés à l’Hôtel Brice au Cap Ferret. 

A la jonction du Bassin d’Arcachon et de l’immensité de l’océan atlantique, ce paysage singulier d’ « entre deux mers » a inspiré de nombreux artistes : Edouard Manet ou encore André Lhote ont dépeint ce bout de presqu’île.

 

 Les oeuvres de Blandine Lamy nous invitent à déambuler dans ce Cap Ferret

intemporel, caractérisé par des motifs et des couleurs récurrents, dans une dimension presque onirique sur différents supports expérimentés par l’artiste. Tour à tour, nous nous aventurons au sein de la pinède sauvage, d’un vert luxuriant. Puis nous nous prélassons sur le sable chaud, face à l’océan, pour ensuite succomber aux amours de vacances, à la manière de Gaspard dans Conte d’été d’Eric Rohmer.  

 

Artlee s’est entretenu avec Blandine Lamy pour un échange autour de son travail, de ses inspirations et de sa fascination pour le Cap Ferret.

Interview

A : Bonjour Blandine, merci de répondre à nos questions ! Qu’est-ce que ça fait de réaliser ta première exposition ?


BL : Je suis très enthousiaste à l’idée de réaliser ma première exposition en solo dans une galerie. J’ai déjà eu l’occasion d’exposer mon travail avec d’autres artistes ou artisans mais cette fois-ci, je peux réellement donner à une pièce un thème précis et je crois que c’est ça qui est vraiment excitant. Créer un univers et s’y plonger à 100%, c’est quelque chose que j’adore !


A : Justement, peux-tu nous parler un peu de ton quotidien d’illustratrice ?

BL : La plupart du temps, je m’installe devant mon ordinateur après un bon café et je réalise mes projets en cours. Quand je reçois un projet, nous en discutons avec le client et mon agent puis je commence par faire les croquis en noir et blanc au crayon puis je les retravaille sur mon ordinateur, je les transmets ensuite aux clients. Après validation, je passe aux couleurs ! Pour certains projets comme les projets de fresque, je vais sur place car je dois peindre directement sur un support dans un lieux précis. Parfois, j’ai la chance d’avoir des projets de peinture à faire chez moi donc c’est atelier de peinture dans ma chambre sur un fond musical.


A : Tu peins sur différents supports et tu as notamment réalisé des fresques, en quoi est-ce différent ? Est-ce que cela t’apporte plus de liberté ? Est-ce qu’il y a d’autres supports, d’autres endroits où tu aimerais peindre ?


BL : Quand je réalise des fresques, je reviens à mon outil préféré, la peinture alors je ressens effectivement une grande liberté et un immense plaisir à laisser parcourir mon pinceau sur le mur. J’aimerai beaucoup me lancer dans le textile également, j’ai déjà fait quelques tests sur t-shirts avec de la peinture mais j’aimerai m’y mettre plus sérieusement.


A : Est-ce qu’il y a des artistes ou des formes d’art qui t’inspirent particulièrement ?


BL : J’admire beaucoup d’artistes comme David Hockney, Henri Matisse mais aussi des artistes contemporains comme Inès Longevial. J’aime le cinéma, par exemple l’esthétique Des Demoiselles de Rochefort aux couleurs absolument divines ! La première fois que je l’ai regardé, je mettais très régulièrement sur pause pour admirer les cadrages des scène. C’est incroyable, la composition très géométrique et le jeu des couleurs.


A : Tu as choisi de te concentrer sur une seule “aire géographique”, le Cap Ferret, pourquoi ? Est-ce que c’est un endroit qui est important pour toi ?  


BL : J’ai choisi le Cap Ferret car j’ai été séduite par ces paysages et ces scènes de vie depuis mon adolescence. J’ai eu l’occasion de découvrir cette magnifique presqu'île grâce à une amie quand j’étais au lycée et j’ai été fascinée. Je me sens réellement bien là-bas, c’est un endroit magique. Il faut y séjourner pour comprendre !


A : Qu’est-ce que tu dirais si tu devais décrire le Cap Ferret en trois couleurs ? 


BL : Le Cap Ferret, c’est tout d’abord le vert, celui qu’on aperçoit déjà dans la voiture lorsqu’on longe les routes bordées de pins. Ensuite c’est le bleu, la couleur du bassin et de l’océan, il y a pleins de nuances de bleu sur le bassin, c’est merveilleux. Enfin, je dirai le gris parce que je ne passe jamais par le Cap Ferret sans déguster quelques fameuses huîtres !!


A : Je sais que c’est difficile, mais est-ce que tu as une oeuvre coup de coeur sur l’exposition ?


BL : Mon œuvre coup de cœur de cette exposition est peut-être celle des femmes en maillots car elle évoque des souvenirs avec des amies au Mimbeau l’été sur la plage, ces moments suspendus ou le temps s’arrête.


A : Qu’est-ce que ça représente pour toi, l’atelier ?

BL : Mon atelier n’est pas vraiment fixe car je me le crée au grès des projets et des lieux où je me trouve. J’espère un jour avoir mon propre atelier, chez moi ou ailleurs dans une pièce dédiée spécifiquement à mes travaux de peinture.

 

L’atelier, le workshop, le studio, peu importe le nom qu’on

lui donne, sorte de refuge et de cocon pour l’artiste. Il peut être une pièce séparée ou bien à l’air libre ou encore sur un bateau à la manière de Claude Monet. L’accès à un atelier c’est une porte ouverte sur une certaine forme de l'intimité de l’artiste, ici sont présents ses inspirations, ses croquis et, au centre de ce dispositif : l'œuvre en cours.

Artlee vous présente le temps de cette exposition, “Le Petit atelier de Blandine”. Avec Blandine Lamy, nous avons imaginé une immersion dans son processus créatif à travers la reproduction d’un atelier au sein de la galerie. 

De la toile blanche à la peinture, Blandine Lamy nous offre un aperçu de son processus créatif, un moment privilégié pour les visiteurs, un moment d’évasion.

Actualités sur Blandine

"L'interview de Blandine Lamy"

(Label chaussette)

Blandine Lamy se livre sur son parcours, son travail et ses projets.

2020

Une fresque pour le restaurant La cueva à Saint-Jean-de-Luz

Blandine Lamy habille les murs du restaurant La cueva à Saint-Jean-de-Luz.

2020

Une fresque pour les halles de Bitolki

à Anglet


Blandine Lamy habille les murs des halles de Bitolki2020

N'hésitez pas à nous contacter !

Vous avez une question, une demande particulière ? Contactez-nous !

Telephone

0678934598

Adresse

6 place de Lerme, 33000 Bordeaux